Skip to navigation – Site map

17 | 2011
Les frontières « mouvantes » de Birmanie

The “Moving” Frontiers of Burma
Edited by Maxime Boutry
MOUSSONS 17 RECHERCHE EN SCIENCES HUMAINES SUR L'ASIE DU SUD-EST
More about this picture
188 pages
ISBN 978-2-85399-790-4

Ce que nous entendons ici par Birmanie ou Burma s'applique autant à un territoire – celui dans lequel la civilisation birmane s'est épanouie et qui a donné son visage à l'actuelle République de l'Union du Myanmar – qu'aux processus de construction d'un « paysage social » à l'échelle de l'Asie du Sud-Est, mettant en présence une grande diversité de populations. Ce recueil d'articles fédérés dans un premier temps autour d'un atelier de la Burma Studies Conference tenue en 2010 à Marseille, se réclame d'une anthropologie des frontières au sens large du terme : les frontières de l'actuel État, les frontières sociales, culturelles et ethniques des populations qui le composent. Il s'agit de montrer que d'objet, les frontières peuvent devenir l'outil analytique d'une compréhension nouvelle de la Birmanie laquelle, en dépit d'un renfermement récent, reste « traversée » par des processus historiques refaçonnant sans cesse le visage social et ethnique du pays autour de frontières « mouvantes », bien au-delà de la réalité nationale. Ainsi, étudier les frontières devient une méthode pour l'anthropologue qui lui-même se doit de concevoir son objet en mouvement. Ce faisant, est-il possible de dégager des processus communs aux frontières « birmanes » et de proposer un nouveau regard sur ce pays, parmi les moins connus d'Asie du Sud-Est ?