Navigation – Plan du site
Comptes rendus

Trafficking of Human Beings from a Human Rights Perspective. Towards a Holistic Approach, Tom Obokata

Leiden : Martinus Nijhoff Publishers, 2006, 247 p.
Laurence Husson
p. 232-233
Référence(s) :

Tom Obokata, Trafficking of Human Beings from a Human Rights Perspective. Towards a Holistic Approach, Leiden : Martinus Nijhoff Publishers, 2006, 247 p.

Texte intégral

1Cet ouvrage, comme l’indique clairement son titre, concerne le trafic d’êtres humains, phénomène aussi courant que répandu de nos jours, et qui tire son origine d’anciennes pratiques comme l’esclavage, le servage ou même de la « traite des Blanches ». Il concernerait, chaque année, à l’échelle de la planète, entre 600 000 et 800 000 personnes, femmes et enfants pour la plupart et représenterait un marché extrêmement lucratif.

2L’auteur se concentre sur la traite contemporaine, favorisée par plusieurs facteurs, dont la fin de la guerre froide, la chute du rideau de fer, l’émergence de nouveaux États aux législations moins strictes, la globalisation, les facilités de communication et de transports en même temps qu’un renforcement des frontières et des limitations aux migrations légales. Cette conjonction de facteurs ayant favorisé l’essor des trafiquants souvent de mèche avec de grandes organisations criminelles telles que la mafia russe, les Yakuza japonaises ou les Triades chinoises, ainsi que l’établissement de routes très fréquentées. Parmi elles, l’auteur cite les Balkans, la Pologne et la République tchèque, à travers lesquels transitent des Russes vers l’Europe de l’Ouest, les routes du Maghreb et de l’Afrique qui convergent vers l’Italie et la Grèce, la route maritime du Sud-Est asiatique et de la Chine vers les USA, etc.

3Cet essor extrêmement rapide et préoccupant de ce trafic d’êtres humains ainsi que sa nature transnationale a conduit la communauté internationale, sous l’égide des Nations unies, à signer un « Protocole pour prévenir, éradiquer et punir le trafic de personnes, en particulier les femmes et les enfants », lui-même greffé à une « Convention de l’ONU contre le crime transnational organisé », votée en décembre 2000. Le trafic de personnes est reconnu comme étant une sévère violation des droits de l’homme.

4L’ouvrage se divise en cinq chapitres. Le chapitre 1 montre comment la perception et la compréhension du phénomène ont évolué à travers les époques, via un trop rapide survol historique débouchant sur l’analyse du phénomène à notre époque, de plus en plus abordé sous l’angle d’une violation des droits de l’homme. Ce qui permet de mieux prendre en compte les victimes mais aussi de développer une approche holistique visant entre autres à mieux comprendre les causes et les conséquences du trafic. Le chapitre 2 expose des cas pris en Thaïlande, Pologne et Royaume-Uni ; ces états ayant été choisis comme des pays d’origine, de transit et de destination types. Le chapitre 3 analyse le rôle des institutions (Nations unies, ILO, IOM, etc.) et des organisations régionales et en particulier celle de l’UNIAP (United nations Inter-Agency Project on Trafficking in Mekong Sub-Region) et son fonctionnement sur le terrain.

5Les chapitres 4 et 5, quant à eux, tendent à identifier les normes et les principes des droits de l’homme applicables à tous les stades du trafic tels que le droit de vivre, le droit du travail, droit à la santé, etc., avec comme conclusion générale assez évidente que le prisme des droits de l’homme aide à trouver les bons arguments pour lutter de façon globale et concertée contre le trafic d’êtres humains. Il nous faut hélas regretter, que malgré tout l’intérêt du sujet, la lecture de cet ouvrage juridiquement froid et très redondant se soit révélée peu vivante et sans grande révélation.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Laurence Husson, « Trafficking of Human Beings from a Human Rights Perspective. Towards a Holistic Approach, Tom Obokata », Moussons, 15 | 2010, 232-233.

Référence électronique

Laurence Husson, « Trafficking of Human Beings from a Human Rights Perspective. Towards a Holistic Approach, Tom Obokata », Moussons [En ligne], 15 | 2010, mis en ligne le 25 novembre 2011, consulté le 28 avril 2017. URL : http://moussons.revues.org/443

Haut de page

Auteur

Laurence Husson

Chargée de recherche, IRSEA, université de Provence, Marseille.

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
Les contenus de la revue Moussons sont mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.

Haut de page